Rucher école du Château de Castries

Blog élèves

Page dédiée aux échanges entre élèves et anciens élèves….

Laissez vos commentaires.

110 reflexions sur “Blog élèves

  1. Thomas Corriol

    Bonjour,
    une question de poids:

    Aujourd’hui, je suis allé peser mes ruches. J’utilise un peson, et je pèse (grâce aux poignées), côté gauche, puis côté droit.

    Comme j’ai des ruches en cryptomeria, elles sont plus légères que des ruches classiques, du coup pas sûr que je peux me référer au « poids standard » que je trouve dans la littérature.

    Du coup, j’ai pesé une ruche de référence (vide, mais avec 8 cadres dont 7 construits, et un cadre gaufré + deux partitions thermiques), côté gauche puis droit, et ensuite, je l’ai pesé « normalement ». Je trouve deux fois 6.5 kilos environ, donc 13 kilos avec le peson, alors que quand je la pèse sur un pèse personne (en fait je me pèse moi avec ou sans la
    ruche), je trouve qu’elle pèse 15.1 kilos.

    Je pense que ça me donne le ratio qui correspond au bras de levier d’accrocher le peson aux poignées (et donc pas à la verticale de ce que je soulève).

    Après, je pèse mes ruches côté gauche, puis droit, j’additionne, puis je multiplie par mon facteur correctif (15.1/13), et je pense trouver le poids à peu près réel de mes ruches.

    J’obtiens les résultats suivants:
    Nºruche Poids g/d Poids tota
    1 8.5/9 20.32692308
    2 7/7 16.26153846
    3 8.5/10 21.48846154
    4 9.5/10.5 23.23076923
    5 10/9 22.06923077
    6 10/9 22.06923077
    7 10.5/12 26.13461538

    Cette méthode vous parait-elle correcte ?

    Thomas

  2. Thomas Corriol

    Dernier passage « avec ouverture » sur mes ruches aujourd’hui, pour enlever les nourrisseurs couvre-cadres. Sur 7 ruches, 6 ont des partitions thermiques, et une n’en a pas, parce que y a toujours eu trop d’abeilles pour en mettre. On a compté le nombre de « têtes de cadres » sur lesquels on voyait des abeilles quand on soulevait le nourrisseur. Une ruche à 4 cadres, une à 6 cadres, une à 7 cadres, trois à 8 cadres, et la dernière, ben 10 cadres. 🙂

    À partir de la semaine prochaine, je devrai avoir un peson, je les pèserai par rapport à une ruche de référence (vide) que j’ai à la maison, et je les nourrirai si besoin au candi.

    Bon hivernage à tous !

  3. Garcia Francis

    Bonjour, pour répondre aux questions de Thomas. J’ai reçu une pub d’Icko qui commercialise un kit anti frelons correspondant à la trouvaille de l’apiculteur des Matelles. D’après Midi Libre le kit était en vente dans les jardineries au prix de: 75 euro, chez Icko c’est 150 euro. Est ce bien le même?
    Enfin sur les problèmes soulevés par Thomas, j’imagine que si Icko commercialise ils ont prit des précautions sur la légalité et les effets secondaires.
    En attendant j’obtiens de très bon résultats depuis peu avec pour appât du poisson en l’occurrence des dorades, je vais essayer les sardines, moins chères si on les achètes. Un demi poisson ouvert dans le sens de la longueur suffit. Pour combien de temps? Le piège est constitué d’un bidon de produits piscine 5l environ avec une ouverture en croix au couteau sur le dessus les 4 coins retournés vers l’intérieur. Attention, à perfectionner certains frelons parviennent à sortir. Le tout placé sous la ruche. Reste ensuite à tuer les frelons, ma femme me cédera t elle un rayon de son congélateur pour quelques heures? J’ai rassemblé 2 ruchers en 1 et je compte accueillir les ruches d’un amis. Le nombre de frelons restant égal? Plus il y a de ruches – le pourcentage de prédation serait important. A voir
    Ils m’énervent.

    1. Thomas Corriol

      Oui, c’est connu que le poisson les attire beaucoup.
      Pour les ouvertures c’est toujours la même chose: Il faut qu’ils puissent rentrer mais pas ressortir. C’est pour ça les goulots de bouteilles renversés: Ils trouvent l’entrée mais passent à côté pour ressortir et vont se « coincer » dans le haut de la bouteille et meurent d’épuisement.

      Sinon, 75 ou 150€ le kit c’est horriblement cher.

  4. Thomas Corriol

    Ruchettes en cryptomeria ?

    Est-ce que des gens seraient intéressés par des ruchettes en cryptomeria ? Je voudrais en commander à Apiways, mais il faudrait une commande minimum de 10 ruchettes, et je n’en ai pas besoin d’autant…

    Thomas

  5. Thomas Corriol

    Bonjour,
    le camion avec lequel j’avais fait ma transhumance de Printemps a été vendu par la personne qui m’avait aidé pour la dite transhumance.

    Du coup, si quelqu’un a un véhicule pouvant transporter 7 ruches à me prêter ou louer, je suis preneur. Si quelqu’un (un élève du rucher école ?) est intéressé par me donner un coup de main, aussi ! J’offre le gite et le couvert pour la nuit à passer à la montagne.

    Je compte transhumer le WE du 1er Octobre. 🙂

  6. Garcia Francis

    Bonjour à tous,
    Début août les frelons sont revenus et la pression est forte sur mes ruches, et pas que les miennes je suppose.
    Bien sur j’ai beaucoup de satisfaction à capturer et occire ses prédateurs au filet à papillons mais c’est de l’artisanat.
    Les pièges? Peu de résultats, 7 pièges pour dix ruches de conceptions variées mais toujours avec l’appât classique: bière brune, vin blanc sec, sirop de cassis. Les résultats sont décourageants. Très peu de prises.
    J’ai lu dans Midi Libre un article sur une méthode mise au point par Benoit Jaillard apiculteur aux Matelles. Séduisant, mais j’ai eut tant de déceptions…
    Quelqu’un a t’il une méthode éfficace? Je voudrai au moins faire baisser la pression sur mes abeilles
    Par avance merci

    1. Thomas Corriol

      L’article en ligne:

      http://www.midilibre.fr/2017/08/17/frelon-asiatique-un-envahisseur-bien-installe-dans-la-region,1548630.php

      Attention, à la manipulation et au stockage de la perméthrine, qui est un pyréthrinoïde. C’est mortel pour les chats:

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Perm%C3%A9thrine
      http://www.naturopattes.eu/lepermethrinechezlechatetlechien.html

      Soit dit en passant, c’est mortel pour les abeilles aussi. Je ne sais pas comment il fait pour doser à 50 microgrammes.

      Enfin, je me pose des questions sur la légalité du procédé. Une entreprise qui détruit un nid de frelons, elle doit ensuite le décrocher pour éviter que les frelons morts ou empoisonnés ne se retrouvent par ailleurs dans la chaîne alimentaire / l’environnement.

      Là, si le nid est détruit, on ne sait pas où.

      Je me demande aussi comment il fait pour savoir que c’est efficace, puisqu’il ne sait pas où est le nid ?

  7. Thomas Corriol

    Bien dégoûté, alors ne faites pas la même erreur que moi: Aujourd’hui il faisait trop chaud et quand j’ai voulu extraire mon miel, les cires n’ont pas tenu et ont littéralement explosé à la centrifugation…

    6 cadres de foutu. Dég’.

    Thomas

    PS: Le miel est délicieux par contre.

  8. tenace marie ange

    bonjour à tous, me voila en période d’essaimage avec ma ruche populeuse, auquel j’ai retiré 3 cadres de couvain la semaine dernière. Chaque semaine je retire des cellules royales je suis allée hier et j’ai retiré une cellule royale et des amusettes toujours en présence de la reine mais j’ai remarqué qu’il n’y a presque plus de couvain ouvert je n’ai pas vu d’œufs ma question est l’essaim t il partir même sans cellule royale et est ce que la reine va t elle se remettre à pondre ? A très bientôt

  9. tenace marie ange

    bonjour a tous,

    j’ai effectivement retiré 2 cadres de couvains avec les abeilles dessus et gardé une cellule royale et mis ce petit mode en ruchette pour la ruche j’ai détruis toutes les cellules royales à voir dans 6 jours
    merci pour les conseils ….

  10. tenace marie ange

    bonsoir à tous
    je suis allée visiter ma ruche cet après midi il y avait au moins quatre cellules royales ce que je ne comprend pas …… la hausse a été mise début avril la reine avait 2 cadres vide a coté de celui de rive pour pondre.
    la hausse commence a avoir du miel et pourtant la ruche veut éssaimer, je ne comprend toujours pas pourquoi en ayant de la place et avec une reine de l »année dernière.
    pourquoi ne va t elle pas pondre dans la hausse ? y a t il un moyen pour la faire monter ce qui je pense éviterai l’essaimage

    1. adminrucher Auteur de l'article

      Bonjour Marie Ange,
      Toujours compliqué de vouloir obliger les abeilles à stocker plutôt qu’à essaimer!
      Il semble que tu soit sur une souche qui a ce comportement génétique exacerbé.
      Tu pourrais au moins la diviser, en mettant d’un côté la reine et une partie de la ruche et, sur place, le reste avec celllules. Tu auras deux ruches… mais pas de miel, dans l’immédiat. Peut être plus tard en juin…

  11. Thomas Corriol

    Aujourd’hui, j’ai vérifié l’état des hausses que j’ai posé sur 3 de mes ruches, et j’y ai trouvé du couvain de mâles. Je me suis dit que c’est parce qu’il n’y avait peut-être plus assez de place dans les corps, et après vérification, sur les 3 ruches, j’avais la configuration suivante:

    partition thermique/cadre de miel/6 cadres de couvain/cadre de miel/partition thermique.

    Il me semble me souvenir que le couvain peu occuper jusqu’à 7 cadres, et donc je me suis dit que la reine pouvait manquer un peu de place (un cadre), aussi, j’ai enlevé une des partitions thermique et je l’ai remplacé par un cadre bâti (je veux qu’elles bâtissent les hausses, pas les cadres de corps).
    Je me retrouve donc avec:

    cadre de miel/cadre bâti/6 cadres de couvain/cadre de miel/partition thermique.

    Auriez-vous fait pareil ? Était-ce une bonne analyse ?

    Merci,

    Thomas

    PS: Quel joli printemps pour les abeilles ! 🙂

      1. Thomas

        Un peu avant pour moi. Je transhumerai aux alentours du 15 Juin, donc il faut que j’ai vidé les hausses, pour ne pas mélanger les miels et pouvoir appeler la deuxième récolte « miel de montagne ». 😉

        Merci de ta réponse.

        Thomas

  12. tenace marie ange

    bonjour à tous
    le 10 mars Avec leaticia nous avons divisé une ruche le 17 on a pris un cadre de couvain avec (une voir plusieurs cellules royales de 8 jours) de cette ruche et secoué des abeilles nous avons mis une partition isolante de chaque coté du cadre( hier 3 avril) j’ai ouvert la ruchette et une cellule royale était abimée et il y avait une reine sèche à l’intérieur elle était formée est il possible qu’une nouvelle reine l’ai tué ou bien qu’elle soit morte dans la cellule. si on l’a écrasé quand on l’a mis dans la ruchette est ce qu’elle serait restée en nymphe. la ruchette n’est pas bourdonneuse qu’est qui a bien pu se passé ? merci pour vos réponses précieuses

    1. Thomas

      Entre le 6ème et le 9ème jour, c’est la période où les nymphes royales sont très sensibles aux chocs et peuvent se décrocher, on évite donc en général de toucher le cadre d’élevage. Si vous avez bougé le cadre à J+8, c’était le mauvais moment, et elle est peut-être tombée de la cellule et à ensuite séchée sur place…

      Si dans la ruchette il y avait plusieurs cellules royales et que l’une d’elle est née, le vol de fécondation pourrait juste avoir eu lieu (c’est limite, mais c’est possible à J+24). Y a-t-il du couvain frais ? Normalement on vérifie le couvain à J+29, si à cette date tu n’as pas de couvain, c’est sans doute raté, et ta ruchette va devenir bourdonneuse….

      Verdict dans quelques jours, donc. 🙂

      Thomas

      1. tenace marie ange

        merci pour les infos aujourd’hui on a ouvert avec leaticia et il n’y avait pas de couvain pas d’oeuf rien que des abeilles elle n’étaient pas agressives donc nous avons ajouté un carré avec des oeufs ensuite nous avons aspergé un paquet d’abeilles avec du pastis et ensuite on a reunis tout ce petit monde on verra dans 30 jours si il y a une rentrée de pollen par contre on a pas pu ajouter un cadre de couvains fermé car pas assez de ruche pour le faire j’ai nourri avec du sirop 50/50 a bientôt sur le blog
        encore merci ….

  13. Thomas Corriol

    Salut,

    ce Samedi j’ai récupéré une ruchette en remplacement de celle qu’on m’avait vendu sans couvain.

    J’ai des questions par rapport à son état.

    À mon avis elle était au bord de l’essaimage:
    – Pas de couvain frais (d’ailleurs pas de joli couvain, y avait pas assez de place pour pondre, tout était rempli n’importe comment – mais au moins du couvain)
    – Des cellules royales à divers stades de progression (certaines vides, en fait – plutôt sur les bords des cadres)
    – Beaucoup d’abeilles pour un petit volume (6 cadres).

    1) Je n’ai pas trouvé la reine. Mais du coup, sans couvain frais (il y en avait peut-dtre un peu, pas facile à voir quand il y a autant d’abeilles), j’ai hésité à détruire les cellules royales. L’auriez-vous fait ?

    2) Malgré son déplacement et le passage de 6 à huit cadres (j’ai des partitions chaudes sur les côtés), risque-t-elle d’essaimer quand même, ou est-ce que l’essaimage lui-même est perturbé par tout ça ?

    3) Du coup pour que la reine puisse pondre rapidement, j’ai mis un cadre bâti, dont les cellules étaient prêtes à recevoir des oeufs. Je compte poser une hausse rapidement (dans les jours qui viennent) pour que les cireuses puissent travailler.

    Il y avait plein de miel dans des rayons un peu n’importe comment sur le haut des cadres, j’ai tout enlevé et je l’ai mis dans le nourrisseur pour éviter d’y mettre du sirop. Je n’avais pas envie qu’elles descendent le sirop dans le cadre prêt pour recevoir les oeufs (que j’ai mis en bord de couvain).

    Au lieu de faire ça, aurais-je du mettre plutôt une cire gaufrée et du sirop dans le nourrisseur ?

    Je peux toujours rajouter une cire gaufrée en enlevant une des partitions chaudes, ou alors le cadre de rive, qui était intégralement plein de miel.

    En fait je suis toujours un peu démuni quand je trouve des cellules royales mais pas la reine. J’hésite toujours à détruire les cellules royales, des fois que de reine point.

    Que faites-vous de votre côté ?

    Amitiés apicoles,

    Thomas

    1. Thomas Corriol

      Je me réponds à moi-même: 3 jours plus tard, plus de couvain fermé, pas de couvain ouvert, la ruchette avait donc vraisemblablement déjà essaimée. Deux fois que je récupère soit disant un essaim et que je me retrouve sans reine dedans.
      Grrrrr !!!!!
      Bon, il reste une très belle cellule royale au milieu d’un des cadres, on va espérer qu’elle va marcher, parce que j’ai du transporter les ruches un peu au mauvais moment (mais je pensais pas moi, qu’elle serait orpheline).

      Si le 21 Avril je ne vois pas de couvain, j’aurais plus qu’à remérer… Je rajouterai un cadre de cire d’ici là, que les dernières abeilles nées aient quelque chose à faire, parce qu’en attendant, elles me remplissent tout l’espace disponible avec du nectar… :-/

      Thomas

  14. tenace marie ange

    bonjour jean luc,
    nous sommes allées avec laeticia diviser une ruche nous avons pris un cadre de couvain avec la reine et un cadre de nourriture et on n’a mis les 2 cadres dans une ruchette avec deux partitions isolantes de chaque coté ma question est faut il nourrir la ruchette ou bien elles ont suffisamment de nourriture!!!!

  15. GUIRAUD WILLIAM

    Salut à tous,je souhaiterai savoir s’il est difficile d’enrucher un paquet d’abeilles??
    J’ai bien lu des articles et vu des vidéos de professionnels, mais d’après Mr Dorval d’Apiways c’est risqué….car il faut réunir le paquet d’abeilles leurré au bee boost et la reine encagée.
    Si vous pouvez m’en dire plus, merci d’avance.
    William

    1. adminrucher Auteur de l'article

      A priori, ce n’est pas difficile. Les abeilles orphelines ayant voyagé sont livrées avec une reine encagée. Le leurre beeboost enlevé, la cage à reines est introduite avec son bouchon de candi qui sera progressivement libéré par les ouvrières. Nourrissement stimulant indispensable.
      Bon courage
      J-Luc

  16. Thomas Corriol

    Question qui peut paraître idiote: Le sirop qu’on achète dans le commerce. C’est du 50/50 ou il faut le diluer ?

    (Je l’ai acheté en gros en passant par Michel Bonneau, donc je ne me rappelle plus ce que c’est).

    J’ai essayé d’en diluer un peu avec moitié d’eau, mais ça me parait très liquide, du coup. ^_^

    1. adminrucher Auteur de l'article

      Le sirop en question est prêt à l’emploi:
      – en mode non dilué lors des nourrissements de remplissage à l’automne
      – en mode dilué en stimulation printanière. Très liquide, il ressemble au nectar des fleurs (en consistance)
      J-Luc

  17. tenace marie ange

    bonsoir à tous,
    mercredi soir j’ai changé ma ruche de place pour la mettre dans un nouveau terrain à environ 4km 5 en voiture je ne sais pas à vol d’abeilles
    A l’emplacement de la ruche une dizaine d’abeilles tournaient autour des parpaings et il y avait des abeilles qui rentraient et sortaient de la ruchette et une avec du pollen, j’ai ouvert la ruchette et pas d’éssaim et une abeille était un peu agressive dès que je m’approchais des parpaings y a t il une explication à ce comportement ? merci pour vos réponses

    1. adminrucher Auteur de l'article

      Si j’ai bien compris, la ruchette dont tu parles a été installée sur l’emplacement de la ruche emportée. Dans ce cas il est normal que des abeilles résiduelles tournent autour car il s’agit d’abeilles que tu n’a pas emportées avec la ruche. Il y en a toujours qui passent la nuit dehors et se repèrent au matin…
      J-Luc

  18. Thomas Corriol

    J’ai profité du beau temps pour travailler de chez moi aujourd’hui et faire la visite de printemps ce midi.

    Et bien j’espère que vous aurez plus de réussite que moi avec mes ruches: Pas de couvain (et peu d’abeilles – quelques centaines peut-être), l’une d’elle est même en train de devenir bourdonneuse (un petit carré de couvain de mâles), donc pas de reine = Elles sont foutues et je repars de zéro cette année… :’-(

    Je vais essayer d’acheter des essaims rapidement, pour ne pas gâcher tout le miel et le pollen qui a (quand même) été rentré dans les ruches actuelles.

  19. tenace marie ange

    bonjour à tous

    j’ai ma ruche très populeuse avec une grosse rentrée de pollen je souhaiterai savoir si je peux poser une hausse maintenant mais les prochains jours s’annoncent pas trop chaud et si je divise y aura t il deja des males merci pour vos réponses !!!!
    cordialement

    1. adminrucher Auteur de l'article

      Bonjour Marie Ange,
      Profite de la journée de jeudi qui est annoncée plutôt chaude. Il te faut voir s’il y a beaucoup de couvain de mâle, beaucoup de couvain d’ouvrières opercule et sur combien de cadres… Ensuite tu décides soit de privilégier la récolte ( (si la reine est jeune, elle est moins encline à essaimer), soit de la diviser en emportant la reine et une bonne partie des abeilles avec couvain et provisions dans une ruchette et en laissant la ruche partitionée sur place et qui élèvera une reine. Logiquement, à la période qui correspondra à sa fécondation (J+20 env.) il y aura des mâles mâtures…
      Si tu poses une hausse, pense à disposer un cadre (20cmx20cm) métallique ou bois très fin entre corps et hausse pour éviter un refroidissement et le pontage des cadres entre haut et bas.
      Donc, en allant au rucher, pense à tout ce matériel à emporter…
      Bonne chance
      J-Luc

  20. Alex

    Bonjour à tous,

    je vais récupérer 2 ruches de Michel Mammoud à partir de début Mars, que je compte installer sur Le Crès.
    J’ai une proposition pour installer des ruches sur le toit de bâtiments (en R+1) en pleine ville. Excepté les contraintes logistiques pour transporter les ruches et le matériel, y a-t-il d’autres éléments à prendre en compte qui pénaliseraient ce type d’installations?

    Merci,
    A bientôt,
    Alex

    1. Thomas Corriol

      Ha mon avis, outre vérifier que tu respectes les distances de sécurité (mais sur un toit, je pense que c’est bon ^_^), il faudra que tu vérifies bien que les abeilles auront accès à de l’eau. Surtout en été, si tu les y laisses, la chaleur peu vite devenir très forte sur un toit. Et si tu y mets un abreuvoir à abeilles toi-même, il faudra passer de temps en temps vérifier qu’il n’est pas vide !

  21. Thomas Corriol

    Je suis passé voir mes ruches aujourd’hui et je suis très inquiet: Abeilles coupées en deux sur les tapis de sol, et pire, sur les plaques de plancher de ruches; un ou deux frelons sont même venus nous narguer (mais ne sont pas rester et je ne les ai pas vus rentrer). Je ne sais pas s’il restera des abeilles au printemps (quand je tapote doucement avec le doigt sur le côté de la ruche, je ne les entends plus bruisser – ou alors très faiblement)…

    Je pensais que ces saloperies hiverneraient par le temps actuel (c’est qu’il fait froid la nuit).

    🙁

    Thomas

    1. J-Luc Delon

      Bonjour Thomas,
      Inquiétant en effet! Cela se passe-t-il sur toutes les ruches?
      Avant ce constat, y avait-il récemment, par beau temps, des visites régulières des frelons? De quand date ta dernière visite avant ce constat?
      J-Luc

      1. Thomas Corriol

        La visite précédente datait du 17/12, où tout avait l’air de bien allé.

        Je suis repassé le 29/01, après le grand froid qui a flingué les frelons (j’espère !), et une des ruches avait l’air de bien aller, à mon grand soulagement, l’autre paraissait faible.

        Je suis repassé aujourd’hui, 12/02, mettre un peu de candi (j’aurai du faire ça il y a 2 semaines, mais j’ai raté le coche, et pas eu l’occasion depuis), 800g par ruche, et je les trouve toujours bien faibles (en même temps, il fait froid), par contre, aujourd’hui, c’est la ruche qui était plus faible que l’autre le 29/01 qui avait le plus de répondant…

        J’ai mis du candi, parce que le printemps me semble en retard, les amandiers n’ont pas encore fleuri, et la météo à l’air pourrie jusqu’au 21/02. 🙁

        Enfin, sur la plaque de cette ruche-là, il m’a semblé voir, au milieu des débris, des formes allongées qui auraient pu être des oeufs de quelque chose (un peu comme de la noix de coco rapée). C’est possible ça ? Ça pourrait être des oeufs de quoi ?

        Thomas

        1. J-Luc Delon

          Il est encore tôt pour une visite de printemps. Attendons en effet que le temps se stabilise. Cependant, dans les ruches l’activité de reprise est déjà là!
          Ce que tu signales, s’il s’agit de petits copeaux de couleur claire, quasi transparente, ce sont des écailles de cires sorties des glandes des ouvrières cirières, signes aussi de la reprise!
          Bonne continuation. J-Luc

          1. Thomas Corriol

            Merci de ta réponse. Aujourd’hui, très jolie activité devant mes ruches. Je ne pense pas ouvrir mes ruches pour le moment, par contre, je pensais changer les plateaux de sol ce Dimanche 19 Février.

          2. Thomas Corriol

            Et ben deux jours plus tard, presque plus d’activité du tout devant les ruches, c’est à n’y rien comprendre.

            J’ai changé les plateaux de sol:

            La première ruche, des abeilles sont sorties, le plateau était propre, et quand j’ai regardé le candi sous le toit, il y avait une bonne quarantaine d’abeilles dessus.

            La deuxième ruche, mortellement calme au monet du changement, et sur le plateau, au moins une quarantaine de cadavres d’abeilles, et au moins autant d’abeilles coupées en morceaux dans les trous du plateau. 🙁
            Le crime était signé, il y avait même un cadavre de frelon. Quand j’ai regardé le candi sous le toit, il y avait 4 abeilles qui se promenaient dessus. Je crois que je vais afficher 66% de pertes cette année. :’-(

            Je ne comprends pas pourquoi il y avait une telle activité le 17 Février. La première ruche pillait la deuxième ???

  22. Thomas Corriol

    Un collègue de ma femme se lance dans le maraîchage bio, et serait ravi d’accueillir quelques ruches sur la parcelle que la mairie lui à mis à disposition à Fontanès:

    https://www.google.fr/maps/place/43%C2%B047'15.9%22N+3%C2%B054'02.7%22E/@43.78775,3.899658,389m/data=!3m2!1e3!4b1!4m5!3m4!1s0x0:0x0!8m2!3d43.78775!4d3.900755

    C’est l’ancien verger du « château » local, qui est entouré par un mur de pierre (il est en train de le restaurer – on le voit bien avec Google map), et qui sera fermé par un portail avec clé (donc peu de risques d’être embêter par les sangliers, qu’ils soient à 2 ou 4 pattes). Il y a une petite butte au milieu du champ (qui fait 8000 m2) sur laquelle se trouve la citerne du puits. Je pense que ce serait un bon endroit pour y mettre 2 ou 3 ruches: Elles seraient alors à environ 2 mètres au dessus du sol, ce qui devrait lui permettre de travailler sans être embêter ni gêner les abeilles. Et je pense que les abeilles trouveront un moyen pour aller chercher l’eau (du puits).

    Outre son potager, autour c’est typique de la région: Garrigue et vignes. Il y a un petit tilleul sur le terrain aussi.

    Si quelqu’un est intéressé, je peux le mettre en contact. 🙂

    Thomas

  23. Garcia Francis

    Bonjour,
    J’ai perdu une ruche. Quelques infos: origine essaim. Longtemps atteinte de la maladie noire A partir de juillet tout va mieux, des cadres très chargés en miel. Je pose une hausse. Elles n’y monteront jamais.
    Lors du nourrissement je constate qu’elles sont peu nombreuses. Il y a du pillages. Que faire. Je ne peux pas extraire le miel cadres de corps extraction tangentielle pas de matériel. Disperser les cadres dans d’autres ruches en apport de nourriture pour l’hiver? Autre?Par avance, merci.

    nombreuses, ne prennent pas trop le sirop la ruche
    est envahie par des pillardes.

    1. adminrucher Auteur de l'article

      Bonjour,
      Quand tu dis « origine essaim », s’agit-il d’un essaim capturé d’origine inconnue ou un essaim acheté?
      Dans notre région, la pose de hausse en juillet (cire bâtie ou pas? cela change tout à cette époque!) est rare car les miellées sont finies, généralement, même si elles peuvent reprendre en septembre.
      Si le pillage est déclenché il faut vite enlever les cadres.
      Extraction « à l’ancienne » soit en pressant manuellement les cadres de cire au dessus d’une passoire?
      Ne pas nourrir en période de pillage!

  24. Thomas Corriol

    De retour de transhumance il y a 15 jours, j’avais constaté la semaine dernière la perte d’une de mes ruches.

    Quand je les avais ouvertes pour mettre du sirop, le 1er Octobre, je n’avais pas remarqué que la ruche numéro 1 manquait d’abeilles. Une semaine plus tard, le 9, en la ré-ouvrant: Plus une seule. Et pourtant le sirop (plus d’un litre) avait été descendu dans les alvéoles, donc elles étaient bien là au retour de la montagne.

    J’en avais profité pour mettre les lanières anti-varroa dans les deux autres (et marquer une reine que j’ai trouvé au passage). Aujourd’hui, je suis allé les nourrir une dernière fois (je n’avais pas pu la semaine dernière, elles étaient beaucoup trop agitées), et j’ai regardé les plaques de tôle sous les planchers: Il y avait plusieurs centaines de varroa tombés par ruche (et je n’avais pas mis de graisse sur la plaque) !

    Au moins, c’est efficace…

      1. Thomas Corriol

        Je suis passé aujourd’hui pour enlever les nourrisseurs couvre-cadre, et regarder rapidement l’état des ruches (sans soulever les cadres pour les inspecter). J’avais très peur que l’une d’elle (qui n’avait presque plus de couvain et pas de provision la dernière fois) soit trop faible, mais non: Elles ont descendu le sirop à l’intérieur (il devait y avoir 3 litres je pense), et il y avait des abeilles sur toutes les têtes de cadre. Ça avait l’air de bien se passer, je n’ai pas chercher à en savoir plus.

        La deuxième, il y avait beaucoup plus d’activité, et la dernière fois, beaucoup plus de couvain. J’ai voulu enlever le nourrisseur couvre-cadre, et je n’ai pas pu ! Il restait plein de sirop dedans (au moins un litre). Je ne m’y attendais pas du tout. Du coup, je ne l’ai même pas soulevé pour voir comment ça se passait là-dessous.

        Étonnant…

        1. Thomas Corriol

          Toujours aussi perplexe.

          Ma première ruche n’a presque pas d’activité, une abeille qui rentre de temps à autre, mais quand je tapote le côté, j’entends bien l’essaim vibré à l’intérieur. Quand je regarde la feuille de tôle glissés sous le plancher, il n’y pas beaucoup de déchets, mais absolument pas de varroa.

          La deuxième ruche est beaucoup plus active (une bonne douzaine d’abeilles à tout moment sur la planche de vol, ça rentre, ça sort), et quand je regarde la feuille de tôle, il y a des déchets au niveau des 3 cadres centraux, mais encore pas mal de varroas qui tombent !

  25. GUIRAUD William

    Bonsoir J.Luc, je n’ai pas eu le temps de t’en parler, j’ai besoin d’acheter des lanière pour le traitement anti varroa pour 9 ruches.
    merci de me contacter. William

    1. adminrucher Auteur de l'article

      Bonjour William,
      J’ai bien reçu ton message.
      Soit samedi 24 à Gignac, soit le 8 octobre, je peux t’apporter les
      lanières, soit 2 étuis.
      Tu me diras…
      Amicalement
      J-Luc

  26. TENACE marie ange

    Bonjour à tous, ce .message est dédié aux stagiaires 2015 je souhaiterai savoir si l’année 2o16 c’est pas bien passée et si la récolte à été fructueuse pour ma part beaucoup d’essaimage et dernièrement l’essain à déserté la ruche pour la récolte rien de rien voila mais je ne me décourage pas !!!!!!

  27. TENACE marie ange

    Bonjour à tous, pour vous donner des nouvelles de ma ruche bourdonneuse du 17 juin l’opération de dernière chance à réussie !!!!!! Merci beaucoup et bonne vacance

    1. adminrucher Auteur de l'article

      Bravo Marie-Ange. Tu as donc une nouvelle reine en ponte! Une stimulation par petites quantités régulières de sirop léger, ce serait bien genre un verre de sirop tous les deux jours à répéter 5 ou 6 fois si possible.

  28. GUIRAUD William

    Reine fécondée.
    Est ce que vous allez mettre en ligne un mémo sur la technique d’introduction de reine fécondée, car j’ai besoin de détail.
    J’ai une ruche bourdonneuse à faire « repartir » et aussi je souhaiterai créer une ou deux ruchettes ou nucléi de 2 ruches fortes pour l’an prochain.
    Jusqu’à quand peut on les introduire pour gagner du temps dans la saison car il est trop tard je pense pour faire des divisions de ruches.
    D’avance merci William

    1. Delon J-Luc

      Bonjour William,
      En attendant la publication de ce mémo dont tu parles, nous sommes en train de préparer ‘introduction de 3 reines fournies par un éleveur.
      La première méthode consiste à mettre dans une ruchette 3 cadres:
      – un cadre de provisions miel + pollen (important le pollen!)
      – un cadre de couvain operculé (pas ou très peu de jeunes larves)
      – un cadre bâti pour permettre à la future reine de pondre car la cire gaufrée est inutile en cette saison.
      Les abeilles sont prélevées sur une colonie forte après récolte. La reine de cette colonie est isolée pour éviter absolument de la prendre avec les abeilles. Secouer deux cadres d’abeilles dans la ruchette, plus celles résidentes sur le cadre de cellules operculées.
      Ne pas nourrir les 2 premiers jours. Déplacée, la ruchette n’a pas de butineuses en nombre. Réduire fortement l’entrée.
      Deux jours après, vérifier si des cellules royales ne sont pas en construction et si c’est le cas, les détruire! Introduire la cage avec la reine et son bouchon de candi obturé par du plastique côté ruche. Deux jours après couper le plastique pour libérer la reine.

      L’autre méthode a consisté à isoler la reine d’une ruche à remérer (mise en ruchette avec abeilles si elle a encore une « valeur »).
      Naturellement, cette ruche orpheline va élever et donc, trois jours après, élimination de TOUTES les cellules royales pour introduire la jeune reine encagée qui sera libérée de son bouchon plastique protégeant le candi deux jours après.
      Attention, cette méthode ne marche pas sur une ruche bourdonneuse!

      1. GUIRAUD WILLIAM

        Merci Jean Luc pour ta réponse rapide.
        Je vois que le calendrier est encore strict comme pour l’élevage de reine, chez quel éleveur peut on se fournir en reine?Et jusqu’à quand dans la saison?
        Du coup quel avenir pour la ruche bourdonneuse? à part de secouer la ruche loin du rucher…
        William

        1. adminrucher Auteur de l'article

          Nous venons de recevoir quelques reines via chronopost commandées chez Damien MERIT 2 côte de Roquecourbe 81100 BURLATS. 06 52 60 01 58
          Voir: http://www.damien-merit-apiculture.fr/

          Sinon, plus près pour aller les chercher:Offre ADAPRO à Juvignac:
          Extrait du mail reçu il y a 3 jours:
          Cyrielle RAULT
          20 juil. (Il y a 2 jours)

          À cyrielle.rault
          Bonjour,

          A travers son Offre Génétique, l’ADAPRO LR vous propose des reines fécondées et des essaims sur 5 cadres Dadant, de races Ligustica, Caucasica et Frère Adam, issus de souches sélectionnées d’éleveurs reconnus.

          Disponibles de suite.

          Au tarifs suivants :
          – Essaim : 120 € HT
          – Reine fécondée : 22 € HT

          A retirer sur place, à proximité de Juvignac.

          Pour toute commande ou renseignements, contactez Nadège BOULAY par téléphone au 06.40.09.54.11.

          A bientôt,

          Cyrielle Rault,
          Animatrice – Coordinatrice ADAPRO-LR

          Pour les bourdonneuses, c’est mal barré à cette saison: inutile d’y greffer une reine, elle serait éliminée.
          Au printemps, on déplace la ruche bourdonneuse de 20m et à sa place, on met une ruchette avec deux ou trois cadres prélevés à une ruche, avec couvain frais et oeufs (évidemment sans reine) plus cadre provisions. Dans ce cas, un élevage reprend avec les abeilles butineuses de retour.
          Tiens nous au courant.

          1. William

            Merci pour les infos.
            Je te tiens au parfum pour la bourdonneuse.
            Sur les 4 ruches fortes j’aimerai récupérer des cadres pour introduire 1 ou 2 reines mais aussi poser des hausses. Le miel et les abeilles quoi!!
            Est possible si je n’affaiblis pas trop les ruches?
            William

          2. adminrucher Auteur de l'article

            Vu la saison, n’espère pas une récolte sur des ruches, même fortes, et surtout si les hausses sont « à bâtir »! Tu peux donc te consacrer à préparer ta saison prochaine, via les reines à introduire.
            J-Luc

  29. TENACE marie ange

    Bonsoir à tous
    j’ai ma ruche qui a essaimé le 5 mai 2016 devant mes yeux donc je suis allée récupéré mon essaim et mis en ruchette j’ai ouvert ma ruche essaimage et là pas de cellule royale pas d’oeuf pas de larve j’ai attendu un peu des fois que la reine soit vierge au bout d’un mois j’ai mis des oeufs et toujours rien il y a du couvain de male pour la fourchette idem pas de reine et du Louvain de male que puis je faire maintenant est ce normal que les 2 essaims soit sans reine merci d’avance pour vos conseils côté miel rien de rien dans mes autres ruches

    1. Delon J-Luc

      Bonjour Marie Ange,
      Si ta ruche a essaimé, la reine vieille est partie avec. Tu as dû la capturer en même temps que l’essaim! Si il n’y a pas eu de ponte dans cette ruchette de capture, c’est que la reine a disparu (ou a été tuée lors de l’enruchement de l’essaim?).
      Dans la ruche souche, il est curieux que tu n’aies pas vu de cellules, même ouvertes avec reines vierges… Cela arrive dans des cas de désertion (différent de l’essaimage et surtout rarement à cette période de l’année).
      Quoiqu’il en soit, si tu as deux colonies bourdonneuses (ruche + ruchette), il n’y a plus grand chose à faire: tout cadre avec œufs ne sera pas pris en compte pour un élevage royal!
      Tentative ultime: tu enlèves de son support la ruche (ou bien la ruchette si elle est plus peuplée que la ruche) et tu la déplaces à 20 mètres.
      A sa place, sur son support, tu places une ruchette vide dans laquelle tu introduis un cadre avec œufs et toutes jeunes larves, prélevé sur une de tes bonnes ruches.
      Tu y ajoutes deux cadres de provisions prélevés sur d’autres ruches (ou sur une des deux bourdonneuses mais SANS œufs ou couvain).
      Ensuite, à 20 mètres, tu vides toutes les abeilles de la ruche bourdonneuse sur le sol. Les butineuses retrouveront elles mêmes l’emplacement mémorisé, les pondeuses ne la trouveront pas. Les butineuses sont capables d’élever en remettant en fonction leurs glandes productrices de gelée royale…
      Cette technique de sauvetage ultime marche pas mal. Bon faut que la saison soit bonne. Les pluies régulières peuvent aider! Tu nourriras peu et souvent, évidemment. N’ouvre pas avant 25-30 jours. Observe un peu avant si du pollen rentre…
      Bon courage et tiens nous au courant.
      Amitiés
      J-Luc Delon

      1. TENACE marie ange

        Merci beaucoup Jean Luc je vais essayer le seul souci c’est que j’ai une seule ruche populeuse et un peu agressive donc je vais tenter
        A bientôt je vous tiens au courant et merci encore

  30. Garcia Francis

    Bonjour, sur Facebook quelques photos prises hier sur le rucher.
    3 séquence de sauvetage d’une ruche orpheline
    1 photo d’un cadre assez intéressante suivant la définition admise sur Facebook
    Normalement ouvert à tous.

  31. Augeard Jean-Pierre

    Obligé de déplacer une ruche sur mon terrain, puis-je la déménager de nuit une trentaine de mètres plus loin ?
    Les abeilles trouveront-elles le chemin du nouvel emplacement ?

    Merci de votre réponse

    1. J-Luc Delon

      Impossible: les butineuses reviendront à l’emplacement mémorisé! La seule solution consiste à les déplacer beaucoup plus loin( 5Km environ) et les ramener quelques semaines plus tard…

  32. Augeard Jean-Pierre

    Bonjour,
    Suite à un problème de voisinage, je dois déplacer ma ruche à un autre endroit sur mon terrain.
    Si je fais ce déménagement de nuit, ruche fermée, à une trentaine de mètres de l’emplacement initial, les abeilles retrouveront-elles le chemin du nouvel emplacement,ou vont-elles retourner à l’ancien.
    Merci de votre conseil. JP Augeard

  33. Thomas Corriol

    Facebook:

    Je poste toutes mes photos d’apiculture sur facebook: Création des partitions thermiques, peinture suédoise, enruchage, etc…

    Si des gens sont intéressés, envoyez moi une demande d’ami (précisez que vous êtes du rucher école, sinon j’ai tendance à les refuser!)

  34. Stéphane Deruaz

    Bonjour à tous!
    Besoin d’un bon retour d’expérience! J’ai insisté et gardé mes ruches pour le printemps sur le terrain que Patrick et Jean-Luc étaient venus visiter à Poussan, malgré leur conseil de ne pas y laisser mes ruches. Comme il est très entouré de thym et Romarin, j’ai « tenté », et déposé 1 hausse sur 2 ruches le 15/3 (la 3° était encore en ruchette jusqu’au 24/3).
    Beaucoup de fleurs sur le thym tout le printemps, mais toujours assez peu voire pas d’abeilles dessus…
    Et résultat : le 17/5, à peine 1/4 de chaque hausse était rempli de miel, et non operculé…
    J’ai donc tout laissé en place… Puis-je espérer une récolte un peu plus tard??? Je crains que la garrigue autour de mon rucher ne s’appauvrisse maintenant en fleurs mellifères… Mes colonies me paraissaient pourtant assez fortes, avec pas mal de couvain…
    Avez-vous aussi de petites récoltes ce printemps?
    En tout cas, je pars en quête d’un nouveau site… et j’attends vos précieux conseils…
    Merci, à bientôt,
    Stéphane

    1. adminrucher Auteur de l'article

      Bonjour Stéphane,
      C’est un printemps bien spécial côté météo: les nuits trop fraîches et les colonies bien développées; Au lieu de stocker dans la hausse, elles consomment au fur et à mesure!
      C’est général et pas que sur ton rucher! Il reste à espérer que le vent ne sèche pas la végétation, que des pluies de temps en temps permettent des miellées…
      La récolte de printemps sera décalée (fin juin) et ce sera une petite année, surtout par rapport à la belle année 2015!
      Amitiés
      J-Luc

    2. ESMENJAUD Patrick

      Bonjour Stéphane

      Comme Jean Luc t’a expliqué dans l’ensemble nous sommes tous comme toi.
      Coté garrigue et dans ton secteur il ne faut pas espérer grand chose maintenant.

      Si tu souhaite avoir un peu de miel cette année il te faudra passer dans la catégories « berger des abeilles » et envisager de passer à l’étage supérieur en cherchant un emplacement sur le chataignier par exemple.

      J’espère à bientôt
      amitiés
      patrick

    1. Thomas

      C’est très pratique, et ça coûte 15€ + frais de port. Si des gens sont intéressés, le mieux c’est sans doute qu’ils se groupent pour limiter ces frais.

      Avec un kit je pense qu’il y a de quoi faire 4 corps de ruches + 12 hausses. En commandant à plusieurs vous pouvez sans doute en prendre des 2 couleurs proposées et ainsi pouvoir alterner les couleurs (ocre jaune / ocre rouge).

  35. tenace marie ange

    Bonsoir à tous, voilà je suis allée voir mes abeilles et j’ai regardé la plaque du dessous et il y avait des pattes d’abeilles et du candi coulant est ce normal ? Merci

    1. ROUVIERE Claude

      Sur la plaque de fond de ruche, on trouve tous les détritus qui tombent des cadres du corps de ruche. Des pattes, des ailes d’abeilles mortes, des grains de pollen et des morceaux de sucre venant du nourrissement et tous les petits déchets qui tombent.

      Cependant le nombre de pattes doit être limité. Si tu vois beaucoup de pattes, peut-être qu’il y a un autre problème plus grave…

      Pour le candi coulant sur la plaque de fond de ruche, cela peut provenir qu’il n’y a pas d’isolant thermique sous le toit et que le pain de candi a eu trop chaud. Depuis une semaine nous avons quelques journées chaudes!

      Qu’en penses -tu?
      Claude

        1. tenace marie ange

          Ça c’est bien vrai point de vue météo il fait chaud je ne sais pas si je peux ouvrir pour voir ce qu’il se passe à l’intérieur point de vue isolant j’ai mis du stirodur de 4 cm plus un film à bulles et le toit retourné sur le pain de sucre
          Voilà voilà !!!!!

    2. ESMENJAUD Patrick

      je pense bien comme Claude et je te conseille de continuer le contrôle de tes plaques car la lecture des plateaux de fonds de ruches apporte beaucoup d’informations.

      cela fait partie des observations pour bien conduire ses colonies sans trop les déranger et dans quelques années l’interpretation te seras plus facile

      bien sur cela ne remplace la visite de la ruche .

  36. tenace marie ange

    Bonjour à tous, hier je suis allée voir mes ruches au trou de vol de la plus faible il y a des abeilles qui rentrent et qui sortent sans rien je pense à un pillage pas de sentinelle à l’entrée je vais réduire un peu plus à 3,4 trous et nourrir en fin de journée est ce une bonne chose ?

    1. J-Luc Delon

      Les observations au trou de vol ne remplacent pas une visite de la ruche: il te faut voir s’il y a des provisions, du couvain, une reine (ou sa ponte fraîche)… Rien ne sert de nourrir s’il y a du pillage et même il ne faut surtout pas nourrir s’il y a pillage!
      Dis nous surtout ce que tu constates DANS la ruche.
      Tiens nous au courant

      1. tenace marie ange

        Pas de pillage Ce matin j’ai ouvert la ruche à ma grande surprise miel et pollen sur 6 cadres le miel est non operculé la reine à pondu mais il manquait de place alors j’ai ajouté un cadre au centre. Il n’y a pas beaucoup de couvain il est operculé et parsemé j’ai vu des larves je pense mettre un autre cadre dans 2 jours en espérant avoir suffisamment d’abeilles cet hiver

        1. J-Luc Delon

          Ah ben voilà!
          Attention cependant, on n’est plus au printemps: pas de cire neuve à insérer. Eventuellement un cadre de cire bâti (étiré). La production de cire par les ouvrière est très limitée, seulement pour operculer, pas pour bâtir de nouveaux cadres! Le cadre à insérer (de cire donc construite) doit être mis entre dernier cadre couvain et cadre réserves mais pas en plein milieu. Un cadre suffirait, pas deux à cette saison.

  37. tenace marie ange

    Coucou, voilà j’ai une ruche assez faible qui ne rentre pas de couvain avec peu d’abeille est il possible que je récupère un cadre avec pollen et miel pour que la fiche se remette à pondre car il n’y a pas de couvain pour passer l’hiver ilnn’y aura pas de futur abeilles pouvez vous me conseiller merci d’avance je les ai nourrit au sirop et je vais leur donner du bee complet

    1. J-Luc DELON

      Je suppose que tu veux dire qu’elle ne rentre pas de pollen (et non de couvain). Avant de la renforcer avec un cadre de réserves, il faudrait que tu voies si la reine est bien là (si tu la vois pas,cherche ses oeufs ou des larves jeunes). Cela peut être un arrêt passager de la ponte. Si la ponte a repris, alors tu peux renforcer avec un cadre de réserves. Voir aussi si le nourrissement que tu as donné est bien pris par la colonie. A partir du moment ou tu nourris au beecomplet, attends quelque temps pour renforcer avec un cadre de réserves (voir la réaction après ce nourrissement une semaine après). Bon courage…

  38. tenace marie ange

    Besoin d’aide début juillet corp de ruche avec réserve je les ai visite fin juillet plus miel beaucoup d’abeilles mais plus de réserve je ne comprend pas pourquoi pouvez vous m’expliquer merci je les ai nourri au sirop

    1. adminrucher Auteur de l'article

      Les conditions météo sont sévères. La sécheresse et la rareté des ressources leur font consommer leurs réserves (qui sont faites pour ça d’ailleurs !). La reine à dû réduire sa ponte. Il faut veiller à ce qu’elles aient de l’eau. Nourrir abondamment ferait relancer la ponte mais avec le risque de mauvaise alimentation des larves si le pollen est rare ou peu diversifié. Il faut surveiller le Varroa et peut être, dans ton cas, mettre les lanières sachant que tu ne vises pas de récolte. La (vraie ) pluie, lorsqu’elle arrivera, devrait arranger tout ça pour l’automne… Bon courage

    2. ESMENJAUD Patrick

      D’où l’importance de bien connaitre l’environnement de s’on emplacement pour conduire ses colonies en fonction des ressources mellifères et pollénifères tout au long de l’année.
      le lieu 100% parfait n’existe pas.
      c’est aussi pour cette raison que l’apicultrice transhume ses ruches ( la bergère des abeilles )
      pour toi en attendant des jours meilleurs tu peux les nourrir mais attention de ne pas remplir le corps de ruche avec du sirop ( biberon avec modération )
      en attendant la pluie !!! et des nouvelles de tes colonies.

  39. Florence Malachane

    Bonjour à tous !!!

    Notre collègue Dominique et ex-stagiaire du rucher école – promotion 2014, nous a signalé une émission de télé diffusée le 27 juin sur la chaine 13 LCP, consacrée aux abeilles.
    A vos REPLAY !!!

  40. J-Luc Delon

    A propos des lanières, effectivement, le GDSA peut les rétrocéder au prix de 17 € le paquet de 10 (soit pour 5 ruches), au lieu de 23€ (prix d’achat par la GDSA).
    Ceci n’est valable que pour les élèves des ruchers école car pour les autres adhérents, la date d’inscription est passée!… et donc tarif 23€.
    Pour les élèves 2015, il faut cependant être adhérent à jour de cotisation au GDSA (sinon 23€).
    Comme l’a dit Marie-Ange, à nous de nous arranger pour ceux qui ont moins de 5 ruches…

  41. Marie Prats

    Bonjour à tous,
    Élève au rucher-école l’année dernière, je participe à l’organisation d’ un marché du terroir nocturne (à partir de 18 h) le jeudi 13 août sur la commune de Saint-Bauzille de la Sylve (à côté de Gignac).
    Ce marché s’inscrit dans « les soirées Place au terroir » de la Vallée de l’Hérault.
    Chaque semaine, un des villages de la vallée de l Hérault fait son marché du terroir. L’office du tourisme nous aide à en faire la publicité.
    Je propose donc à un apiculteur de venir tenir un stand lors de ce marché pour y faire goûter les produits de la ruche et échanger avec les personnes.
    Si cela intéresse quelqu’un vous pouvez me contacter au 06 69 44 62 04
    Marie Prats

  42. J-Luc Delon

    Comme évoqué au cours de la séance du rucher, voici les infos pour le livre évoquant les nombreuses possibilité de nos abeilles (mais pas que…) résumant les nombreux travaux scientifiques.
    Auteur: J-Claude AMEISEN
    Titre: Sur les épaules de Darwin
    Sous titre: Je t’offrirai des spectacles admirables
    Editions LLL (Les Liens qui Libèrent) / France Inter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *